La femme qui hèle, 2012

Cette boucle vidéo se fonde sur l'effet de présence d'un personnage grandeur nature dans l'espace public et sur la sollicitation de l’empathie envers la figure humaine représentée. L’espace public sert de scène où un individu s’inscrit en rupture, par sa gestuelle et sa relation aux passants.  La femme qui hèle tente avec peu de conviction d'attirer l'attention des passants. Son geste porte la trace de la résignation à l'échec.

Présenté au Complexe Les Ailes de la Mode, Montréal, dans le cadre de l'évènement Art Souterrain 2012. Avec Marie Davidson.

 

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player